Arts et patrimoine

Arts et Patrimoine

Réservations - Tarifs

Accès

Contacts

Printemps des Arts

Arts et patrimoine

Nos partenaires

Retour programme du Printemps des Arts 2013

Nader Aghakhani commence le Târ à l’âge de 10 ans avec Djamal Samawati à l’institut Tchwosh (conservatoire de musique persane). En 1985, il vient en France où il apprend le radif et des pièces composées par des grands maîtres (Shahnazi, Vaziri, Darvish Khan) avec Dariush Talâï. Parallèlement, il travaille plusieurs des pièces composées pour le Târ par Hossein Alizadeh avec celui-ci. Il profitera ensuite de l’enseignement de M.R. Lotfi à Paris. Nader Aghakhani se produit en concert depuis 1991. Il rencontre des musiciens baignés dans d’autres univers musicaux et étudie le son du târ dans d’autres registres, participant aussi à la création de formations expérimentales. Aujourd'hui il enseigne également le Târ et le Setâr.

Dimitri Puyalte pratique la guitare depuis l’âge de six ans et a donné son premier concert à celui de douze ans. Cinq ans plus tard, il décide de se consacrer au Flamenco et travaille avec le grand Andrés Serra « Serrita » . Aujourd’hui il est reconnu comme l’un des plus brillants guitaristes de Flamenco de France. Guitariste attitré de la Compagnie Eva Luna, il est également celui du spectacle "Terre Mêlées" présenté durant douze représentations au Théâtre du Gymnase à Paris ainsi qu'à l'Institut du Monde Arabe . Soliste de grand talent, il est aussi un excellent accompagnateur et dans son duo avec Michel Albertini , il obtient un grand succès au Festival Les Maîtres du Flamenco à Lille en Octobre 2005.

C’est en soliste également que Dimitri Puyalte s’est présenté en Mars 2006 au Festival International de Flamenco de Paris en Mars 2006 en première partie du concert de Manolo Sanlucar.

Taghi Akhbari a été initié aux raffinements du chant persan à l’âge de 20 ans à Téhéran en Iran. Déjà, il rêvait de rencontres musicales entre l’Orient et l’Occident. En 1980, il décide de s’installer à Tours en Région Centre et y découvre la technique vocale occidentale en prenant des cours de chant lyrique avec des artistes de l’opéra. Dans ce même temps, il fréquente les cours de chant sacré auprès des maîtres de la musique persane et reçoit un enseignement oral et direct comme l’exige la tradition. Ceci lui a permis de conjuguer la technique occidentale et la sensibilité orientale...




Chanteuse, danseuse flamenca et comédienne d'origine italo-andalouse, Flor Capo est née au Maroc et baigne très tôt dans un environnement familial flamenco. Sa mère l'initie au Cante et sa sœur Maya à la danse.

Flor débute sa formation artistique à l'école Lecoq à Paris. Parallèlement elle se forme au chant et à la danse flamenca à Jerez de la Frontera, berceau du flamenco, avec des maîtres du cante jondo comme Manuel el Agujetas, el Torta, el Capullo et des prestigieux danseurs tels que Angelita Gomez, Maria del Mar Moreno et Mercedes Ruiz.


Lire la suite...

De la Perse à l’Andalousie

Taghi Akhbari

 Nader Aghakhani

 Dimitri Puyalte

Flor Capo

Lire la suite...